Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /home/billonli/public_html/gued-drupal-7.59/includes/menu.inc).

CHEF DE LA COLLECTIVITE

LE CHEF DE COLLECTIVITE : DAH GEDEGBE, XËNUGA.

Le chef de collectivité GEDEDGBE, XËNUGA ou DAH, préside aux destinées de la Collectivité. C'est à lui que revient l'autorité sur tous les autres membres de la famille, en dehors de toute considération de filiation ou de situation personnelle. Cette autorité lui a été conférée par la collectivité familiale toute entière, après un choix sanctionné par le Fa, le génie de la divination. Il s'agit donc d'une élection et non d'un accord tacite avec la tradition qui imposerait tel ou tel membre de la famille en ne tenant compte que du rang ou de l'âge par exemple. Ainsi, DAH GEDEGBE n'est pas forcément le membre le plus ancien, ni le plus aisé financièrement; il peut très bien n'être encore qu'un enfant. Il n'est pas non plus automatiquement désigné parmi la descendance du dernier chef. Au contraire, il arrive fréquemment que le pouvoir se transmette entre les branches latérales, selon le schéma de l'escalier, comme l'ont si bien montré, et comme le prouve d'ailleurs la succession des règnes à l'intérieur du royaume Danxomè. Ce choix s'opère en tenant compte de multiples facteurs, dont celui de l'appartenance au lignage et du rang occupé dans ce lignage, du JOTO (l’ancêtre éponyme) ou ancêtre protecteur, des qualités physiques et intellectuelles, ainsi que de certaines connaissances dans le domaine religieux et magique, en bref de la personnalité réelle ou supposée du candidat, sans oublier l'avis décisif de la divination et l'approbation de la communauté. DAH GEDEGBE est nommé pour la vie et ne peut être en général révoqué sauf en cas de motifs extrêmement graves (folie, maladie incurable, etc.). Traditionnellement, DAH GEDEGBE, se situe au centre du système économique, politique et socioreligieux de la communauté familiale. C'est à lui, en effet, qu'est confiée la charge de maintenir la continuité de la collectivité, son accroissement en nombre et en biens, selon l'adage des rois dahoméens qu'il faut toujours augmenter le patrimoine légué par les ancêtres. Le rôle de DAH GEDEGBE est multiple et ne se limite pas au plan religieux. DAH GEDEGBE a aussi un rôle social, veiller à ce que les fils et filles mangent à leur faim. A ce titre, il doit assurer en nourriture tout enfant en quête de quoi se nourrir. C’est le père de la maison.

Articles récents

LA CONSULTATION DU IFA (FAKIKÃ) : UN COMMERCE AVEC LE  MONDE DIVIN. Par NONGBEDJI GEDEGBE.

KPƆLI LORS DE LA CEREMONIE DU FAZUN : LE SERVITEUR DU FA. (Un texte inspiré de Claude SAVARY et de Bernard MAUPOIL). Par NONGBEDJI GEDEGBE.

LE METIER DE BOYIKƆ OU BOKƆNƆ : UN SAVOIR-ÊTRE ; SAVOIR-FAIRE. Par NONGBEDJI GEDEGBE

 

« KU ADÃ, AZÕ ADÃ DO FI DÉ HUN BO YI KƆ », (La mort menace, la maladie menace quelque part, va t’y opposer)

LA TRINITE VODUN : LEGBA-MINƆ-NAN-FA. Par NONGBEDJI GEDEGBE.

LA DOT DANS LA FAMILLE GEDEGBE : LES ELEMENTS CONSTITUTIFS. Par NONGBEDJI GEDEGBE.